200 pompiers seront engagés dans la zone de secours Hainaut-Centre: « On travaillait en sous-effectif »

Bonne nouvelles pour les pompiers de la zone de secours Hainaut Centre, qui regroupe les régions de Mons et La Louvière. 200 pompiers vont être engagés prochainement. C’est une première victoire pour les syndicats qui avaient fait grève il y a 2 mois pour réclamer plus de personnel. Reportage de Jimmy Meo avec Patrick Lejuste.


200 pompiers seront engagés dans la zone de secours Hainaut-Centre

Ce jour-là, accidents, incendies, peu importe, les pompiers ne sortent pas. Ils réclament plus de moyens, plus de matériel, plus de personnel. Deux mois plus tard, ils obtiennent au moins ce qu’ils veulent sur ce dernier point. Près de 200 personnes seront recrutées.

« On travaillait en flux tendu »
200 pompiers seront engagés dans la zone de secours Hainaut-Centre

« Pour pas mal de casernes, on travaillait en sous effectifs, donc ça veut dire qu’on travaillait en flux tendu au niveau des casernes », raconte Stephane Rybczak, secrétaire CGSP. « Pour preuve, à la caserne de Louvière et de Mons, on a de plus en plus de problèmes pour pouvoir octroyer des congés. Et donc les agents ne peuvent même pas souffler », regrette-t-il.

Il y aura en fait une cinquantaine de nouveaux pompiers professionnels. 80 volontaires et le reste travaillera dans l’administration. De quoi passer de 591 personnes à 787. La zone recrute donc des pompiers mais aussi des ambulanciers, à tous les grades : des ingénieurs ou des conseillers.

Du personnel pour respecter la nouvelle législation

« Avec la réforme, les moyens minimaux en personnel à envoyer sur intervention ont augmenté et il faut répondre à cette nouvelle législation et donc ce personnel va répondre à ça, à permettre de partir par exemple à 6 dans l’autopompe, au lieu de 4 comme c’est le cas actuellement », explique Christel Scarnière, délégué syndical CSC.

« Mais avant qu’ils soient réellement opérationnels, il va falloir attendre facilement un an, un an et demi », précise Stephane Rybczak.

Du nouveau matériel prévu pour le mois de mai

Autre revendication : le matériel vieillissant qui doit être remplacé. Là aussi, une solution semble trouvée. « Cette semaine, nous devrions recevoir quatre ambulances flambants neuves. On devrait aussi, le mois prochain, courant du mois de mai, recevoir la deuxième fournée d’intervention pour le personnel qui n’est pas encore équipée », affirme Christel Scarnière, délégué syndical CSC.

Les candidatures pour travailler dans la zone de secours Hainaut Centre se clôturent le 30 avril.