News

13 janvier 2015

Auteur :

Admi – Alr – Lrb

Mis en ligne par : administrateurs

Préavis de grève à durée illimité pour la Police

Il y a quelques jours, la CGSP a décidé de déposer un préavis de grève à durée illimitée à l’égard de la politique menée par le gouvernement de Charles Michel à l’encontre des Services Publics.

Le statut syndical spécifique de la Police intégrée nous amène aujourd’hui à déposer un préavis de grève pour l’ensemble du personnel de la Police Intégrée ( police locale- police fédérale – AIG ) lequel prend cours le 22 janvier 2015 jusqu’au 31 décembre de cette année.

La police n’est pas épargnée par la politique d’austérité puisque nous sommes visés directement par le saut d’index, les économies sur les soins de santé, la diminution drastique des budgets, le départ à la pension, la révision des allocations et indemnités, la révision du statut disciplinaire ou encore la révision de la formation certifiée CAlog, etc…

Dans le dossier « Pension », nous devons constater que le Ministre de l’Intérieur est aux abonnés absents depuis fin novembre. En effet, Monsieur Jambon a annoncé à plusieurs reprises dans les médias qu’il allait organiser des réunions bilatérales ; mais à ce jour, nous devons constater que les deux grandes centrales interprofessionnelles ont été « oubliées ».

S’agit-il d’une manœuvre dont le but est de diviser le front commun syndical, rien n’est moins sûr ?

En ce début janvier 2015, le même Ministre de l’Intérieur, a une nouvelle fois été interpellé en commission de l’intérieur de la chambre sur le dossier pensions des policiers, celui-ci a déclaré qu’il souhaitait aboutir à la fin de ce mois.

Malgré plusieurs actions d’envergures, nous ne disposons toujours d’aucune solution acceptable pour l’ensemble du personnel de la police intégrée et il n’y a pas de négociations sur le sujet, contrairement aux déclarations faites par le Ministre.

Plus inquiétant encore est que le Ministre Jambon entend trancher la question qu’il aboutisse ou non à un accord avec les syndicats, s’agit-il d’un ultimatum ?

S’il veut la guerre avec les organisations syndicales, il l’aura !

La CGSP réaffirme ainsi sa volonté de trouver une solution pour l’ensemble du personnel et pour l’instant notre seule revendication est le retour à l’ancien régime avec la correction pour les officiers discriminés.

Ensemble, on est plus forts !

Admi – Alr – Lrb

Contact presse

Eddy QUAINO – Betty MASURE – Nicolas ANTOINE

Permanents Police