Congrès ce 21/02 : le secteur se renouvelle !

 

Ce mercredi 21 février, notre secteur a réuni un Comité wallon qui s’est ensuite transformé en Congrès extraordinaire en vue de procéder à différents changements…

 

La Présidente, Martine Ugolini, a ouvert les travaux peu avant 11 heures.

 

Congrès CGSP-ADMI Namur

Le Secrétaire général du secteur, Olivier Nyssen, a tout d’abord fait un tour d’horizon de la situation générale, peu réjouissante :

  • L’ensemble de la CGSP sera en grève le 27 février prochain sur la problématique des pensions et, plus spécifiquement, sur la question de la pénibilité. Un éventuel plan d’actions plus complet n’a pas été défini à ce stade par les instances fédérales.
  • Au fédéral, l’état d’avancement des discussions, tant à la police (négociation le 28/02), qu’en matière de soins de santé.
  • A la Communauté française, état des discussions sur la convention sectorielle et avenir du service social.
  • A la Région wallonne, deux dossiers sensibles de la convention sectorielle 2013-2016 (élargissement de l’article 119 quater du Code wallon de la fonction publique et réduction du temps de travail) et dépôt du cahier revendicatif CGSP-CSC (mais sans le SLFP).
  • En ce qui concerne les pouvoirs locaux, après plusieurs mois d’attente, les discussions ont enfin débuté sur divers dossiers : avant-projets de décrets sur la bonne gouvernance, propositions de renforcer les synergies entre CPAS et communes, suites de la convention sectorielle, Task-force pensions (aide au financement des cotisations de responsabilisation des pouvoirs locaux via des emprunts contractés par le CRAC), réforme des APE, projet pilote de statut des accueillantes d’enfants, répartition des enveloppes du pacte pour une fonction publique locale et provinciale solide et solidaire …
  • Dossier soins de santé wallon : maintien des enveloppes dites du « non-marchand » annoncées par l’ancien gouvernement wallon pour la période 2018-2020.

 

Après ce tour d’horizon, notre camarade Christian Servais a fait une présentation pointue des projets du ministre Bacquelaine sur le dossier de la pénibilité dans la fonction publique. Quelques éléments complémentaires ont été fournis par le Président de la CGSP, Michel Meyer.

La conclusion des orateurs est assez simple : il y a tellement de conditions pour prétendre être reconnu comme prestant une fonction pénible que peu de travailleurs en bénéficieront. Et ceux qui en bénéficieront pourrons partir plus tôt mais avec une pension incomplète. En outre, le projet est extrêmement discriminatoire et inégalitaire, notamment parce qu’il ne concerne pas les contractuels, mais uniquement les statutaires ! Bref totalement imbuvable !

 

 

Au terme de cette présentation, le Comité s’est transformé en Congrès extraordinaire pour une partie élective des Secrétaires interrégionaux de l’Ouest et du Centre/Sud/Est en remplacement des camarades Sabine LIBERT et Jean-Pierre GOD qui partiront, l’une comme Secrétaire générale adjointe à la FGTB wallonne, le second à la retraite en juin 2018.

 

Ont ainsi été élus par le Congrès :

  • Le camarade Laurent Dufrasnes comme Secrétaire de l’interrégionale de l’Ouest et…
  • Le camarade Bertrand André comme Secrétaire de l’interrégionale du Centre/Sud/Est.

 

L’élection de Bertrand André, actuel Vice-Président du secteur wallon, implique un appel à candidature pour son remplacement à ce mandat de Vice-Président.

 

Le Congrès s’est clôturé par diverses prises de paroles :

  • Notre camarade Jean-Pierre God, actuel Secrétaire de l’interrégionale du Centre/Sud/Est, a ainsi eu l’occasion de « tirer le portrait » de son futur successeur ;
  • Notre camarade Pascal Douliez, Vice-Président du secteur, a eu le plaisir de prononcer quelques mots pour le départ de Sabine Libert, mais aussi pour accueillir le futur Secrétaire de l’interrégionale de l’Ouest.
  • Nos camarades Laurent Dufrasnes et Bertrand André ont, à leur tour, pris la parole pour remercier leurs prédécesseurs pour le travail accompli et les congressistes pour leur élection.

 

Le Congrès s’est terminé par le verre de la fraternité afin de fêter nos nouveaux élus.

Fabio PASQUALINO.