Grâce à la mobilisation DE TOUTES ET TOUS

[vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »857″ border_color= »grey » img_link_large= »yes » img_link_target= »_blank » img_size= »large »][vc_single_image image= »865″ border_color= »grey » img_link_large= »yes » img_link_target= »_blank » img_size= »large »][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_cta_button2 h3= »News » h4= »22 janvier 2015″ style= »rounded » txt_align= »left » title= »Text on the button » btn_style= »rounded » color= »blue » size= »md » position= »right » accent_color= »#eaeaea » h2= »News »][dt_gap height= »30″ /]

Auteur :

FGTB

[dt_gap height= »30″ /]

Mis en ligne par : administrateurs

[/vc_cta_button2][dt_gap height= »30″][/vc_column][/vc_row]
[vc_row]
[vc_column width= »1/1″]
[vc_column_text]

Grâce à la mobilisation DE TOUTES ET TOUS

[dt_gap height= »20″ /]
Les patrons ont accepté de négocier avec les représentants des travailleurs sur :

  • La formation des salaires : nos revendications restent la suppression du saut d’index et la fixation d’une marge indicative pour négocier librement dans les secteurs ;
  • L’attribution de l’enveloppe «liaison au bien-être» pour les allocataires sociaux ;
  • Les conventions cadres nécessaires à l’application des compromis sur les prépensions et les emplois fin de carrière ;

[dt_gap height= »10″ /]
Ce compromis a été conclu par le groupe des 10 et accepté par le gouvernement, il contient des points essentiels pour les syndicats.
[dt_gap height= »10″ /]

Nous avons jusqu’au 30 janvier pour négocier sur ces points.

[dt_gap height= »10″ /]
Mais la FGTB reste attentive à toutes les priorités déterminées en octobre 2014 et continuera d’interpeller le gouvernement Michel et les employeurs sur :

    • Une sécurité sociale fédérale et forte :

[dt_gap height= »10″ /]
Non à la disponibilité active des travailleurs en RCC (prépensions) ;
Non à un calcul de la pension autre que celui basé sur les années de carrières ;
Non à la révision du calcul des pensions des fonctionnaires mais au contraire un relèvement des pensions du secteur privé ;
Non à la pension à 67 ans ;
Non à la dégressivité des allocations de chômages ;
Non à la suppression du complément chômeur âgé ;
Non à la limitation dans le temps des allocations d’insertion ;
Non à la diminution du montant du complément chômage pour les travailleurs à mi-temps ;
Non à l’augmentation des coûts des soins de santé ;
Non à l’activation des malades…
[dt_gap height= »10″ /]

    • La mise en œuvre d’une politique de relance et d’investissements créatrice d’emplois de qualité.

[dt_gap height= »10″ /]

    • La garantie de services publics de qualité et l’arrêt des attaques contre les statuts dans la fonction publique.

[dt_gap height= »10″ /]

  • La mise en œuvre d’une fiscalité juste via la contribution plus équitable des revenus du capital.

[dt_gap height= »10″ /]
Si on doit constater une absence de résultats suite à la concertation avec le gouvernement et les patrons sur ces points essentiels, un plan d’action sera mis en œuvre dans le cadre du front commun.
[dt_gap height= »10″ /]

Les modalités de ce plan d’action seront déterminées le 30 janvier 2015.

[dt_gap height= »20″ /]

FGTB

[dt_gap height= »20″ /]
Pour consulter le PDF, cliquez ICI
[/vc_column_text]
[dt_gap height= »20″]
[/vc_column]
[/vc_row]