Grogne du service public: 5000 personnes place de la Monnaie (Bruxelles)

A l’appel des trois grands syndicats (CGSP, FSCSP, SLFP), les militants du front commun syndical des services publics affluent ce jeudi 19 mars 2015 au environ de 11h place de la Monnaie à Bruxelles. Ils entendent manifester contre le saut d’index, les projets de pension du gouvernement et les restrictions budgétaires qui touchent la fonction publique. 

Les syndicats des services publics entendent « protester contre les mesures des différents gouvernements qui touchent non seulement le personnel mais aussi les usagers du service public, et ce, sans concertation sociale sérieuse« , ont-ils annoncé dans un communiqué en prélude à la « concentration de militants« . Les trois syndicats des services publics dénoncent les « coupes sèches, de moins 15% à moins 23%, dans les moyens de fonctionnement, le personnel et les budgets d’investissement du secteur public« . Selon eux, « les services publics ne pourront plus effectuer leurs missions. » Le front commun rappellera également jeudi son opposition au saut d’index qualifié de « vol manifeste pour l’ensemble des travailleurs« .

 

Des témoignages de militants ont précédé les discours des leaders syndicaux. Ainsi, Hélène, enseignante et M.Labourdette, pompier, ont dénoncé les réformes des pensions prévues dans leur secteur.

Geoffrey, délégué CGSP chez Bpost a ironisé en indiquant que, bientôt, « vous irez chercher vous-êmes votre courrier chez le facteur. » Massimo, délégué à la SNCB, a également dénoncé les économies prévues par le gouvernement fédéral. Mme Marinelli, de Bruxelles Propreté, a pour sa part pointé les contrats précaires qui prévalent, selon elle, dans son entreprise. Des délégués des secteurs de la santé, des administrations publiques ou encore de la police ont également témoigné de la situation dans leurs secteurs.