test CGSP_FGTB
Bruxelles, le 8 juillet 2015

La rationalisation des services publics fédéraux ou leur anéantissement pernicieux ?

La CGSP-ACOD a pris connaissance du communiqué du Conseil des Ministres du 3 juillet dernier
relatif à l’«Optimisation des organisations fédérales (Redesign): projet approuvé».
Ce projet semble avoir des implications majeures sur l’organisation de l’Etat fédéral et des
services publics qu’il organise, ainsi que sur les travailleurs qui exercent ces missions.
Nous insistons sur le terme «semble» parce que ce projet mégalomane est développé dans le plus
grand secret au sein des cabinets ministériels compétents, alors que ces derniers viennent de
découvrir ce que recouvrent les mots «Belgique fédérale».
Une seule chose est certaine: la ligne de fond qui le sous-tend est exclusivement budgétaire et
idéologique: faire diminuer drastiquement les dépenses publiques fédérales, quelles qu’en soient
les conséquences au niveau de la qualité des services rendus.
C’est toute l’administration fédérale qui tremble sur ses bases.
Pour rappel, elle subit déjà, pour des raisons strictement budgétaires, des réductions drastiques et
linéaires de ses frais de personnel, de fonctionnement et d’investissement et une interdiction totale
de tout recrutement. Dans certains organismes, et en raison d’une pyramide des âges défavorable,
le nombre de travailleurs a ainsi été réduit de plus de 10%. Sans possibilité de transmission des
compétences, l’expertise se perd chaque jour… L’informatique ne peut venir à la rescousse faute
de moyens, de temps et de ressources…
Le projet «optimalisation -» semble–en réalité-renforcer encore la désorganisation ainsi
organisée en s’attaquant de front et simultanément à toutes les structures existantes, dans des
domaines aussi variés que les marchés publics, les bâtiments de l’Etat, la gestion de la fiscalité, la
santé, la sécurité, …
Cerise sur le gâteau, tout ceci se fait sans aucune concertation avec les organisations syndicales
représentatives (qui n’en sont même pas informées…) au sein du Comité B, instance compétente
pour les administrations fédérales, et le Premier Ministre se dit attaché au modèle social belge,
mais cherchez l’erreur…
Personnes de contact:
André GILLES (CGSP Admi): 0478 / 567 843
Christian GROOTJANS (CGSP Parastataux): 0475 / 790 741
Roland VANSAINGELE (CGSP AMiO): 0478/216 823