Manifestation contre la réforme des APE – 20-09-2018

 

Manifestation contre la réforme des APE - 20-09-2018.

 

Ce jeudi matin, c’est autour de la FGTB de descendre dans les rues de Namur. Selon la police, ils seraient 4500.

Pour Thierry Bodson, le leader de la FGTB wallonne, le système actuel fonctionne très bien: « La réforme porte sur un budget qui dépasse le milliard d’euros. Une réforme qui touche 60 000 emplois et 4000 employeurs. Aujourd’hui, le système n’est pas parfait, mais il fonctionne relativement bien. Nous ne pourrions accepter que demain, on se retrouve avec des crèches où l’on devra enlever deux puéricultrices parce que le système n’a pas été bien pensé. Or, la situation dans laquelle on est aujourd’hui est la suivante: le ministre pense que si on diminue les budgets de 2 ou 3 % dans une crèche, on se fera ceinture et ça devrait aller. Non, ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Dans une crèche, si vous diminuez de 2 à 3 % le budget, on perd mécaniquement un emploi et on doit diminuer le nombre de places pour les enfants « .

Une délégation syndicale doit être reçue en début d’après-midi par le ministre de l’emploi, Pierre-Yves Jeholet.

Le ministre se dit ouvert à la discussion avec les interlocuteurs sociaux, mais il désapprouve cette manifestation et est déterminé à continuer à avancer. Le texte de cette réforme doit encore passer une dernière fois devant le Gouvernement wallon. Il insiste par ailleurs :  » Lorsqu’il y a une réforme par rapport à l’utilisation des moyens publics, par rapport à la poursuite d’objectifs ambitieux pour l’emploi et pour l’économie wallonne, il y a systématiquement des critiques de la FGTB qui bloque les rues, bloque le travail et bloque les bus. C’est un choix… Moi je suis en tout cas pour la concertation avec les partenaires sociaux y compris la FGTB, mais il faut être deux pour pouvoir discuter « .