Ce jeudi 28 janvier, la CGSP Admi Mons-Borinage a mobilisé ses troupes lors d’un Meeting à la Maison communale de Quaregnon afin de donner un « carton rouge » au Gouvernement de l’Amer Michel !

 

Nos camarades de Mons-Borinage – militants, syndiqués et délégués – réunis en comité ont en effet décidé de lancer un appel à un plan d’actions continu et coordonné en vue de sortir ce gouvernement de malheur. Les raisons objectives de se mobiliser ne manquent en effet pas : POUR nos salaires, POUR nos pensions, POUR nos services publics, POUR nos libertés syndicales, POUR notre sécurité sociale, et POUR une fiscalité plus juste,… Il est temps de hausser le ton !

 

Malgré nos nombreux avertissements, le Gouvernement de l’Amer Michel continue à tacler notre modèle social. La liste de toutes les mesures antisociales du gouvernement est longue et n’épargnera aucun travailleur L’objectif de ce gouvernement est clair : détruire les services publics et la sécurité sociale. Indirectement, cela revient à détruire la Belgique !
La réponse syndicale que nous devons opposer à ce gouvernement doit être déterminée et aussi forte que les attaques qui nous sont imposées.

La CGSP-Admi Mons-Borinage appelle donc tous les militants et syndiqués à adresser un carton rouge à ce Gouvernement de malheur, et à se mobiliser avec force et détermination dans le cadre d’un plan d’actions.

DSC_0067

Ce jeudi, nous étions plus de 300 – salle comble – à relancer la bataille. A la tête des troupes, Thierry Bodson (Secrétaire général de la FGTB wallonne), Michel Meyer (Président de la CGSP fédérale), Gilbert Lieben (Secrétaire général de la CGSP wallonne), Laurent Pirnay (Secrétaire général adjoint de la CGSP wallonne) et bien sûr les deux Secrétaires généraux de notre secteur Admi, Olivier Nyssen et André Gilles. Sans compter le régional de l’étape, notre camarade Laurent Dufrasne, Secrétaire interrégional adjoint, et initiateur de l’action.

Comme on dit à Mons : « On lâche rien ! » Et on repart au combat !

Fabio PASQUALINO.