Mons: le syndicat CGSP dépose trois «cadavres» devant l’hôtel de ville

Le 3 mars 2015

 

Ce mardi midi, une délégation de la CGSP-Admi a manifesté de manière symbolique à l’entrée de l’hôtel de ville afin de contester le non-remplacement des fonctionnaires notamment au niveau de la Ville de Mons.

Au cours des cinq prochaines années, une centaine de départs parmi le personnel communal ne sera pas remplacée à Mons. Seul un départ sur quatre le sera. C’est pour dénoncer cette situation que le syndicat socialiste service public a organisé une manifestation symbolique ce mardi midi.

« Cette action symbolise le non-remplacement des fonctionnaires dans les différents niveaux de pouvoirs, pas seulement sur le plan communal », explique Laurent Dufrasne, tout en rappelant que le conseil communal de Mons devra approuver, ce mardi soir, le plan de gestion 2015-2020 qui prévoit de réaliser des économies notamment au niveau du personnel.

En accord avec le collège communal, la CPSP-Admi a prévu de mettre plusieurs groupes de travail en place afin d’analyser le plan de gestion et son implication sur l’organisation du travail.

Album photo