Mons: les éboueurs en grève ce lundi, «certains sont en intérim depuis 7 ans!», déplore le syndicat CGSP

Les sacs poubelles sont bel et bien restés sur le trottoir ce lundi. L’IDEA demande même aux citoyens de les rentrer chez eux. En effet, la collecte des déchets n’a pas eu lieu. Et pour cause : les éboueurs ont décidé de partir en grève ce lundi matin. Ils demandent des contrats pour les nombreux intérimaires, de meilleurs salaires et une réorientation pour le personnel déclaré inapte.

L’intercommunale Hygea l’a expliqué par voie de communiqué : «  Suite à un mouvement du personnel intervenu ce matin sur le site de Cuesmes, les collectes en porte-à-porte n’ont pu être effectuées ce lundi 13 février sur les communes d’Erquelinnes, de Mons zone 2 (Havré, Hyon, Mesvin, Mons, Saint-Symphorien, Spiennes, Villers-Saint-Ghislain et Ville-sur-Haine), Mons zone 3 (Maisières, Mons, Nimy, Obourg et Saint-Denis), Mons zone 5 (Ciply, Harmignies, Harveng, Mons et Nouvelles) et de Mons intramuros 1  »

En effet, les sacs poubelles de nombreux habitants sont restés sur le trottoir ce lundi. Il n’est pas prévu qu’ils soient collectés cette semaine. C’est pourquoi l’Hygea invite les citoyens à rentrer leurs déchets chez eux.

Si les éboueurs débrayent, c’est pour plusieurs raisons. D’abord, une raison de statut. «  Certains membres du personnel sont intérimaires… Depuis 7 ans ! L’Hygea ne leur propose pas de contrat. Mais sans intérimaire, la collecte ne se fait pas ! Il y en a environ 20 à 30 qui travaillent chaque semaine  », explique Jean-Marie Oger, syndicaliste CGSP