Une concertation entre la direction et la CGSP est prévue ce matin à 9 h 30. Les travailleurs veulent être payés pour la journée d’hier mais aussi obtenir, ce qui est l’objet initial de la tension, la prime de reconnaissance pour l’ensemble des travailleurs qu’ils soient salariés ou intérimaires et quelque soit le service auquel ils appartiennent, même si en ventilant les 68 000 euros débloqués par Hygea sur les 300 ouvriers, la prime deviendrait anecdotique. Pour rappel la direction, veut octroyer cette prime uniquement aux salariés qui s’occupent du ramassage ainsi qu’à quelques chauffeurs. Soit environ la moitié du personnel.

Après le résultat de la concertation, les travailleurs décideront si ils reprennent le service ou si ils débrayent carrément.