Tu vas te faire dépouiller encore longtemps ?

Mardi 18 novembre 2014

Cher(e) Camarade,

Nous n’allons pas y aller par quatre chemins, ce que nous annonce le gouvernement Michel, est totalement inacceptable.

Jamais depuis la seconde guerre mondiale, et la création de la sécurité sociale, le monde du travail n’aura été attaqué de la sorte. Rien ni personne ne sera épargné par ce gouvernement des riches.

Saut d’index – gel des salaires (pendant deux ans et peut-être même quatre !) – hausse de la TVA et des accises – plus de 2 milliards d’euros d’économie dans les soins de santé (ce qui rendra l’accès aux soins et leur remboursement quasi impossible pour beaucoup d’entre nous) – déstructuration des échelles barémiques basées sur l’ancienneté – complément de chômage réduit de moitié (après 2 ans de travail) et leur droit à la pension raboté pour les travailleurs à temps partiels,          (cette mesure touchera essentiellement les femmes) – destruction du statut des fonctionnaires fédéraux, régionaux, et des pouvoirs locaux et provinciaux – 4 fonctionnaires sur 5 ne seront pas remplacés à leur départ – le recours aux intérimaires dans le secteur public sera autorisé – plus de 11 milliards d’euros d’austérité toucheront les services publics, ce sera donc des services publics     entiers qui seront supprimés, privatisés,…

Et comme si tout ceci ne suffisait pas, ce sera la pension à 67 ans pour tous !

Avec alignement sur les pensions du privé.

Avec la fin dorénavant de la prise en compte des années prestées en tant que contractuel.

Avec la perte de la bonification en fonction des périodes d’études.

Avec la suppression de l’allocation pour les interruptions de carrière.

Bref, avec ce gouvernement ce sera travailler plus pour gagner moins !

Pendant que les travailleurs saigneront, les plus-values (par ex. : vente d’Omega Pharma 1,45 milliards d’euros de plus-value = zéro euro d’impôts) et les grosse fortunes seront, quant à elles, épargnées.

La majeure partie de l’austérité (de l’effort selon eux) sera donc à charge de la sécurité sociale et des services publics, et ça c’est inacceptable !

Fini de nous faire dépouiller, l’heure de la résistance des fonctionnaires a sonné !

La CGSP-Admi entend bien organiser cette résistance. Pour ce faire, elle aura besoin de toutes ses forces vives, et donc de toi aussi.

Toi aussi, comme des milliers d’autres déjà, deviens un résistant, rejoins le mouvement.

Comment faire ? C’est simple, participe activement au plan d’action du front commun syndical et réponds aux appels de la CGSP. Tu peux également informer et sensibiliser tes collègues, tes voisins, ta famille, tes connaissances pour qu’eux aussi s’opposent aux mesures gouvernementales.

Maintenant que tu es informé(e), tu sais ce qu’il te reste à faire.

Rejoins le mouvement de résistance des fonctionnaires !

Sabine Libert,

Dirigeante responsable

Laurent Dufrasne,

Mandataire permanent